Inscrivez-vous à la newsletter pour rester au courant de l'actualité et recevez en cadeau une nouvelle exclusive:
(*) Votre email restera confidentiel et vous recevrez un email à chaque sortie de livre, c'est à dire (pas très souvent vu mon rythme de production^^). Vous pouvez vous désabonner à n'importe quel moment.  

Interview de personnage exclusif – Découvrez Diana – 3ème partie

Dans la 2ème partie, on découvre que Diana ne sort jamais de l’entrepôt où elle travaille et qu’elle a eu une peine de cœur récente. Découvrez son secret inavouable!

On a parlé de tes atouts. Qu’est ce que tu aimes le moins chez toi?

Ma poitrine. Les hommes ne me regardent pas dans les yeux. Et souvent, j’ai vraiment l’impression de n’être qu’un objet de plaisir à leurs yeux.

Ta plus grosse peur ?

Rester seule le reste de ma vie. Mes sœurs sont parties, mon père voyage beaucoup. J’étouffe à HK, je fais du surplace dans ma vie, j’aimerai m’évader. Mais d’un autre côté, l’inconnu me fait peur. Serais-je capable de repartir à zéro si je devais partir? Vais-je m’en sortir seule ?

oluf_ecrit_oluf_emi_interview_diana_poupee_grande_peur_solitude

Crédit photo : Janet Ramsden

Ton bien le plus précieux ?

Mon smartphone. J’ai personnalisé moi-même la coque avec des strass. Je ne pourrais vivre sans lui. C’est grâce à lui que je reste en contact avec ma famille, que je rencontre de nouvelles personnes.

oluf_ecrit_oluf_emi_interview_diana_poupee_bien_precieux_smartphone

Ta plus grosse honte?

Je ne vais pas te le dire ! Justement, j’en ai honte. Je ne veux pas que les gens qui me lisent me réduisent à ça ! Question suivante!

Tu disais dans la première partie que ton rêve était de voyager. Le premier pays que tu visiterais ?

La France !

oluf_ecrit_oluf_emi_interview_diana_poupee_la_france

Crédit photo : Mike Fleming, Kurt Bauschardt, Dennis Jarvis, Moyan Brenn, Pug Girl, Sharon Mollerus

Et pourquoi la France ?!

Il y a beaucoup de Français à Hong Kong. Il y a plein de bouts de France ici et là : des crêperies bretonnes, des boulangeries, des brasseries… Et puis il y a tous ces films romantiques. Ça doit être merveilleux de vivre en France ! Manger des croissants à la tour Eiffel! Porter du Dior ou du Chanel! Je veux découvrir le french way of life!

Est-ce-que ce « french way of life » inclut quelques flirts au passage?

(Diana rougit)

Es-tu un cœur à prendre ?

O..Oui.

Sérieusement ? Nos lecteurs ne le voient pas, mais je vois ton sourire canaille ! Allez ! Dis-nous-en plus ! Qui est-il?

Ahh je ne veux pas en parler. Ça me portera malheur. Rien n’est fait.

Ah ! C’est sérieux alors ? Comment s’appelle-t-il ?

Il… il.. Il s’appelle Lolo (rire gêné). Il a contacté le SAV pour un sextoy qui comptait acheter. Un mail en amenant un autre, nous avons discuté. Nous avons tellement de points en commun. C’est juste dingue ! Mais… c’est tellement parfait que ça me fait un peu peur.

Dans ce cas, pourquoi ne pas commencer plus doucement? Un verre avec lui par exemple ?

Lui aussi m’a proposé de le rencontrer. Il..il m’a invitée chez lui…

Chez lui ? Pourquoi pas? Ça résoudrait le problème! Tu n’aurais plus ton père dans les pattes.

Diana devient cramoisie

Je ne peux pas, parce qu’il…il vit en France.

Allez Diana, dis-nous-en peu plus sur cet homme !

Il est sensible, très drôle et romantique.

Que pouvons-nous te souhaiter pour la suite ?

Un bon voyage… Le grand Amour façon Coup de foudre… Et qui sait, un mariage?!

On te le souhaite Diana. Bon allez, cette plus grosse honte… Tu nous la racontes ?

(Diana hésite)

Allez, entre nous!

Jure que RIEN de tout cela ne filtrera !

Je le jure! De toute façon, personne ne lit ce blog. On est entre nous là.

Bon, comme tu le sais, ado, j’avais des problèmes de poids. J’ai suivi un régime drastique pendant 2 ans et demi. Pour me faire réaliser tout ce que j’engloutissais, je devais noter dans un cahier tout ce qui entrait dans ma bouche. À la même période, je sortais avec ce gars. Chen… euh non Chun, c’était mon premier petit-ami. On… on a pas couché ensemble. Je suis vierge, mais on a fait « des trucs ». Bref, j’écrivais tout ce qui entrait dans ma bouche, même…même les trucs que m’a fait Chen. La diététicienne a fait une drôle de tête en lisant mon cahier la semaine d’après. Je n’ai pas compris que ce qui l’intéressait c’était uniquement ce qui était comestible… Elle a montré le cahier à mon père. Il a pété un câble. Nous avons déménagé, je n’ai plus revu Chun. La bonne nouvelle, c’est que comme nous étions trop loin, j’ai changé aussi de diététicien.

oluf_ecrit_oluf_emi_interview_diana_poupee_grande_honte_carnet

crédit photo: meow raur

Diana, merci beaucoup pour ton honnêteté.

J’espère que ce portrait vous a donné envie de découvrir Poupée.

Pas encore de commentaires.

Qu’en pensez-vous?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *