Oluf lit « Liane Moriarty : Le secret du mari »

Permalink 0

Avec presque deux semaines de retard, la chronique du mois!

Ce mois, j’ai eu beaucoup de mal à choisir le livre que j’allais chroniquer. Tous les mois, je lis plusieurs livres en parallèle et je chronique celui que j’ai le plus aimé. Et donc ce mois, mon dévolu s’est jeté sur Liane Moriarty.

Avis

Dès le départ, on est englué dans le quotidien des trois héroïnes : Cécilia , une super Bree VanDer Kamp empêtrée dans des problèmes ménagers, Tess qui découvre l’infidélité de son mari et Rachel éprouvée par la disparition de sa fille. Mais le début traîne en longueur : Cécilia qui n’arrive pas à décider si elle va ouvrir cette putain de lettre et Rachel plongée dans les regrets. Le livre commence vraiment presque qu’au milieu quand Cécilia ouvre cette lettre et alléluia! On se laisse embarquer et on a hâte de savoir comment ça va se finir.

Résumé

Découvrez la chronique sur le desperade housewives australien

Jamais Cecilia n’aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « A n’ouvrir qu’après ma mort ». Quelle décision prendre ? Respecter le voeu de John-Paul, qui est bien vivant ? Ou céder à la curiosité et découvrir un secret qui risque de bouleverser sa vie ?

 

Citations

Enregistrer

Enregistrer

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *