Inscrivez-vous à la newsletter pour rester au courant de l'actualité et recevez en cadeau une nouvelle exclusive:
(*) Votre email restera confidentiel et vous recevrez un email à chaque sortie de livre, c'est à dire (pas très souvent vu mon rythme de production^^). Vous pouvez vous désabonner à n'importe quel moment.  

Oluf lit « le chuchoteur de Donato Carrisi »

L’auteur

C’est à l’occasion de ses études de droit que Donato Carrisi, écrivain italien né en 1973 à Martina Franca, découvre les tueurs en série. Juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, il réalise une thèse sur Luigi Chiatti (tueur en série italien ayant assassiné deux petits garçons âgés de 4 et 13 ans en 1992 et 1993) dont il s‘est inspiré très directement de la vie et du mode opératoire.

Publié en 2010 en France, le chuchoteur est son premier roman. Il a été édité dans douze pays et a remporté quatre prix littéraires. Chapeau Donato.

Résumé

Cinq petites filles ont disparu.
Dans une clairière, un peu entre terre et enfer, six fosses ont été creusées.
Au fond de chacune, un petit bras : toujours le gauche.

Cinq petites filles. Six bras. A qui appartient ce bras en plus ?

Les analyses confirment que la fillette est en vie. Il n’y a pas de temps à perdre !

La brigade de l’unité d’investigation pour les crimes violents composée de cinq membres se renforce d’un nouvel élément, Mila Vasquez, spécialisée dans les enlèvements d’enfants.
L’équipe – façon Esprits criminels – se lance dans une chasse à l’homme pour tenter de se mettre dans la peau du tueur, essayer de comprendre son mode opératoire pour l’identifier et le retrouver et espère ainsi sauver la sixième fillette.

Très vite, cette chasse prend la forme d’un impressionnant face-à-face face à un tueur intelligent, intuitif et efficace qui promène l’équipe de fausses pistes en vrais criminels auteurs d’horreurs variées, le tout sans qu’on puisse lâcher le livre ou reprendre notre souffle. Un suspense et une finesse psychologique savamment orchestrés. Une enquête dont on ne sort pas indemne.

Mon avis

J’aime

Le scenario complexe et la chute : A chaque nouvel indice, on croit avoir notre coupable… qui s’empresse de mourir à la page d’après, façon GOT*. On est avec baladé avec virtuosité.

L’ambiance noire du livre : c’est angoissant, c’est fort et ça flanque la trouille

Le style : fluide et très compréhensif. On rentre très facilement dans le livre.

 

J’ai moins aimé

Les incohérences des personnages : les personnages ont des fois des comportements WTF : un des personnages trouve un indice compromettant. Au lieu d’avertir la cavalerie, il décide seul dans le repaire isolé du tueur pour l’affronter.

Les longueurs sur les explications très techniques et très détaillées sur la criminologie, la psychiatrie judiciaire et la médecine légale.

Citations

Enregistrer

2 Réponses
  • L-Hirondelle
    février 4, 2016

    Non pas encore lu mais grâce à toi, je vais le lire de ce pas et je te dirai ce que j’en ai pensé.

  • Olufecrit
    février 7, 2016

    Cool!! 🙂 tu me diras ce que tu en as pensé!

Qu’en pensez-vous?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *