Oluf lit la saga des Ravenel de Lisa Kleypas

Permalink 0

Ce mois je ne vais pas parler d’un livre mais de plusieurs… Plus précisément, je vais vous parler d’un auteur : Lisa Kleypas!

C’est la star incontestée de la littérature sentimentale. Elle a reçu plusieurs distinctions littéraires et ses livres sont traduits en 14 langues.  La littérature sentimentale, c’est l’un de mes dadas. Dans la France littéraire, ce genre est souvent critiqué pour sa mauvaise qualité, assimilé (à tord) aux harlequins. De nature romantique (et un peu naïve), j’adore les histoires d’amour.

D’autant plus que le mois de décembre est pour le mois de l’amour par excellence : avec les fêtes de Noël et du nouvel : on ne pense qu’à faire plaisir à ses proches d’amour.

Avis

Deux tomes de la saga sont déjà sortis : Coeur de Canaille et une orchidée pour un parvenu.

Le décor est bien campé, on s’évade aisément dans cette Angleterre du 19 ème siècle : où l’utilisation des pots de chambre fait rage, où le cheval était le moyen principal, où les femmes veillaient jalousement sur leur réputation.

J’adore le style léger et drôle de l’auteur, Lisa n’a pas son pareil pour nous plonger dans un univers.

Le point « négatif » – imputable au genre – est que l’intrigue est archi-prévisible… Mais c’est aussi la grande force, alors qu’on sait comment ça va se finir, la lecture reste plaisante, le rythme soutenu et on prend plaisir à voir les personnages évoluer.

Les citations sont extraites des deux premiers tomes.

Vivement le tome 3 qui arrivera en février prochain! Yeayyyyy!

Résumé

Découvrez la chronique sur Les ravenel

 

Une canaille, c’est ainsi que Devon Ravenel se définissait à l’époque où il menait une vie futile et égoïste. Ce qui lui convenait tout à fait. Jusqu’au jour où la mort inattendue de son cousin Theo fait de lui le nouveau comte de Trenear. Un destin auquel rien ne l’a préparé. Du jour au lendemain, le voici criblé de dettes, à la tête d’un gigantesque domaine comptant plus de deux cents familles de métayers. Accablé par tant de responsabilités et conscient de son incompétence, Devon décide aussitôt de tout vendre pour reprendre son existence bohème. N’est-ce pas ainsi qu’agirait tout bon vaurien de sa trempe ? Mais c’était avant de rencontrer Kathleen, une jeune femme courageuse, pétrie de grands principes, qui va révéler le héros qui sommeillait en lui…

Citations

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *