Poupée

Permalink 0
couverture poupée oluf Emi
Éditions :Numérique (Français): 0,99 €

Diana est frustrée. Son séjour romantique avec le timide Louis à Paris tourne court. Et voilà que demain elle repart à Hong-Kong... Pas le moment de se laisser aller ! Cette dernière nuit sera aussi folle qu'elle l'a imaginé. Musique d'ambiance, tenue affriolante, lumières tamisées, tout y est! Tout sauf Louis...

Parution :
Genres :
Extrait :

Il ne viendrait plus. Diana se tortilla. Son corset était trop serré  : les lacets s'enfonçaient dans sa chair. À chaque inspiration, sa poitrine tirait encore plus sur les lacets l'empêchant de respirer. Elle résista à la tentation de le desserrer, elle tenait à rester impeccable.   Elle tira sur sa jupe pour cacher la cellulite qu'elle percevait à travers le tissu brillant. Comme si cela pouvait cacher ses deux saucissons gainés dans des bas résille. Pas étonnant qu'il soit parti en la découvrant dans sa chambre. Enfin, enfui.

LIRE PLUS

Elle se rappela l'expression de Louis lorsqu'il avait ouvert la porte. Surpris, il avait eu un mouvement de recul. Il s'était arrêté au seuil de la pièce et avait fixé son affiche de Columbo pour s'assurer qu'il ne s'était pas trompé de chambre. Avait-il déjà trouvé une femme à demi nue allongée sur son bureau  ? Il avait détourné la tête mais elle avait eu le temps de voir la lueur de concupiscence illuminer ses yeux. Leurs regards avaient accroché. Elle sourit en le voyant se raidir. Son visage avait pâli et il bascula en avant. Diana tendit le cou  : il ne s'était pas évanoui. Et pourtant, il s'entêtait là,

agrippant la poignée de la porte. Ses yeux avaient étréci. Il allait l'embrasser. Il allait traverser la pièce, l'attraper à la volée et l'embrasser  ! Sa vision s'attarda sur ses lèvres puis sur ses seins généreux. Diana remercia la fée des soutiens-gorge pigeonnants. Elle se rengorgea  : son esprit pouvait mentir, mais pas son corps. Elle s'était sentie puissante. Enfin, il la voyait. Mais une violente rougeur avait coloré ses joues. Il avait baissé les yeux et bafouillé quelque parole incompréhensible avant de repousser la porte de la chambre. Quelques secondes plus tard, la porte d'entrée claquait à son tour.

REGROUPER
Critiques :Avis 1 au sujet deAmazon a écrit:

Poupée nous entraîne là où on ne l'attend pas.
L'écriture est fluide et entraînante, la chute est maîtrisée et surprenante.
Oluf Emi est sur ma liste d'auteurs à suivre.

Avis 2 au sujet deAmazon a écrit:

Un récit passionnant qui mélange humour et sensualité. Tout y est dans un dosage équilibré. Et la chute est magistrale ! Une nouvelle que je relirai avec grand plaisir


Découvrez en bonus l'interview de Diana

Comments are closed.