Inscrivez-vous à la newsletter pour rester au courant de l'actualité et recevez en cadeau une nouvelle exclusive:
(*) Vos données personnes resteront confidentielles  

Après la pluie….

Découvrez la nouvelle "feel good" après la pluie disponible sur kobo, amazon et iBooks

Ce matin là, il aurait mieux fait de rester couché…
Et pourtant, lorsqu’il découvre la veille sur son palier son ex-grand amour un an après leur rupture, il reprend espoir.

Après une folle nuit, le lendemain, un nouvel Alec s’éveille.
Oui!
Aujourd’hui sera une belle journée!
Oui!
La merveilleuse journée d’une nouvelle vie…

Entre blues, crises de larmes et courses poursuites avec des hommes maquillés assoiffés de sang, cette folle journée entraînera Alec dans une spirale d’aventures jusqu’à une remise en question profonde.

Bonne journée?
Mauvaise journée?

Acheter en numérique

Amazon Kobo Ibooks

Acheter en papier

Amazon

Format 5"x8 (127mm x 203 mm)

89 pages

ISBN : 9 791 095 610 151

Parution :
Extrait :

Alec ouvrit la porte d’entrée et retint sa respiration. Il se figea espérant garder la perfection du moment. Il serra la poignée pour ne pas défaillir. Était-ce bien elle ? 

LIRE PLUS

Ses joues étaient plus creuses, son visage affiné et ses clavicules saillaient : elle avait maigri. Et ses cheveux ! Elle avait toujours arboré un carré strict blond « cendré doré » ; elle vantait souvent cette nuance qui lui donnait un air de Scarlett Johansson. Ses cheveux avaient foncé et lui arrivaient aux épaules par vagues bouclées. Acajou ? Cuivré ? Peu importe, elles lui conféraient une allure plus chaleureuse. Elle portait une tunique ou une robe bleu marine. Le tissu éthéré laissait entrevoir un soutien-gorge sombre en dentelle aux motifs complexes qu’il ne lui connaissait pas. Alec fit rouler ses yeux sur ses jambes interminables et son sexe réagit au quart de tour. Elle était exquise. Ses doigts le démangèrent. Il avait envie de la caresser, deviner sa saveur avant de lui lécher la peau.

Il lui attrapa une poignée de cheveux et en huma l’odeur. Ses narines s’arrondirent sous l’excitation. Elle portait toujours ce parfum de citron et de verveine. Il inspira pour s’emplir d’elle et une crainte le saisit : et s’il la décevait ? Il pensa à sa bedaine naissante, à ses cheveux clairsemés striés de fils blancs. Il écarquilla les yeux. Il ne rêvait pas. Elle était bien là sur son seuil. Dans cette robe presque transparente.

Il ouvrit la bouche, mais les mots restèrent coincés dans sa gorge. Que disait-on lorsqu’on découvrait la femme de sa vie sur son palier ? Devait-il se la jouer « cool » en lui lançant un « salut, ça va ? » comme s’ils s’étaient vus la veille ?

REGROUPER

Bonus

le teaser de la nouvelle!

L'article détaillé : les sept moyens de retrouver le sourire après une déprime