Une dernière danse – partie 6

Permalink 0

Dimanche 11 octobre aux alentours de 16 h — quartier résidentiel de Bandol

 

Immobile, Rémi regardait par la fenêtre de la voiture. Devant son air désemparé en sortant du restaurant, Sonia avait proposé de le déposer au commissariat. Préoccupé, discuter avec elle lui semblait au-dessus de ses forces. Pire, son odeur obsédante de citron n’arrivait plus à le transporter. Regroupées, les initiales des prénoms des victimes formaient Afonso. Il en était de même pour leurs noms de famille, leurs professions et leurs adresses. Cette façon malsaine d’être au centre de l’attention le paniquait. Son pouls s’accéléra. Depuis le début de cette affaire, tout tournait autour de lui. Olivia avait été découverte dans sa juridiction. Sur l’insistance de son fiancé et troublé par ce rituel de l’escarpin, il avait trouvé Amandine et Françoise dans des communes voisines.

Continue Reading…

Une dernière danse – partie 5

Permalink 0

Dimanche 11 octobre aux alentours de 16 h — quartier résidentiel de Bandol

 

Rémi ouvrit les yeux et regarda les alentours. Il était allongé sur un banc aux planches bosselées. Malgré les fenêtres ouvertes, l’endroit était étouffant et sentait la friture. Devant lui, au-dessus d’un comptoir, tableaux lumineux affichaient des menus. Rémi fronça les sourcils, soudain perturbé par un crissement interminable. Il avait l’impression qu’on lui sciait les dents avec une molette. Il tourna la tête vers le bruit qui provenait de sa droite. Un homme vêtu d’un short bleu et d’un t-shirt bariolé empilait des tables en acier dans un coin. Son horrible migraine s’éveilla aussi. Il avait l’impression qu’elle jouait avec lui, comme le lion guettant l’antilope crédule. Il regarda l’horloge accrochée à côté des affiches : déjà 16 heures.

Continue Reading…

Une dernière danse – partie 4

Permalink 0

Dimanche 11 octobre 13 h 15 — dans un quartier résidentiel de Bandol

 

Assis confortablement dans son salon, Emir jubilait. Les chaînes d’info en continu ne parlaient que de ça : la nouvelle victime du tueur à l’escarpin rose.

Ombeline Ortega, 42 ans, originaire de Nancy, était assistante médicale depuis huit ans. Il prit un malin plaisir à découvrir les pans de sa vie qu’Ombeline lui avait cachés. Il se carra confortablement et but une gorgée de bière. Ses anciens collègues se rappelaient la femme enjouée et professionnelle qu’elle était. Emir zappa ainsi de reportage exclusif en rétrospective jusqu’à être repu. Il gloussa, ivre de joie. La police tournait en rond : elle ne l’arrêterait jamais.

Continue Reading…

Une dernière danse – partie 3

Permalink 0

Dimanche 11 octobre 9 h 40 – Sur une grande avenue – Bandol.

Débouchant sur l’Avenue de la Libération, sirène hurlante, Rémi slalomait entre les autos. Il vira à gauche, évita de justesse une voiture arrêtée à un feu, tourna à droite et dut écraser le frein pour laisser traverser un piéton.

Le message avait été analysé : on avait passé l’appel depuis une plage. La belle affaire ! Des plages, il n’y avait que ça ici ! Il se revit projetant son téléphone fixe contre le mur du salon. La voix fluette de Napkic résonnait encore dans sa tête : « Afonso ! De quel droit réveillez-vous un de mes techniciens pour un canular de mauvais goût ? L’argent du contribuable ne sert pas à poursuivre des chimères ! »

Continue Reading…